Les propriétés naturelles des poissons les classent définitivement dans la catégorie des coupe-faim naturels. Composés en partie de protéines complexes, celles-ci sont plus difficiles à digérer pour l'organisme, et agissent sur le centre de la faim, situé dans le cerveau. Ainsi, elles suppriment l'impression de satiété.

Revers de la médaille: l'abus de ces mêmes protéines complexes peut provoquer une surcharge de travail pour les reins et la vessie, ce qui risque de créer des complications à long terme. Cependant, le poisson reste un aliment de choix, et l'un des coupe-faim les plus répandus dans la nature, comprenant en prime des omega 3 optimisant la gestion du sucre au niveau cellulaire. Les omégas 3 résistant mal à la cuisson, il est préférable d'en consommer cru, par le biais notamment de l'huile de poisson.